Visit Homepage
Aller le contenu

La Toussaint en question

1er Novembre : La Toussaint.

La Toussaint, célébrée le 1er Novembre, est une fête catholique unissant « l’Église du ciel et l’Église de la terre ». C’est à dire qu’elle célèbre à la fois les fidèles, vivants ou morts, unis par leur foi en Dieu. Cette célébration n’a pas trouvé son origine dans la Bible, comme les autres fêtes religieuses, mais a été instaurée par l’église elle-même. Cette fête existait déjà au Vème siècle, à Rome. Elle fut définitivement instaurée le 1er novembre par le Pape Grégoire III.

TOUSSAINT2 Novembre : Le jour des morts.

C’est la commémoration des fidèles défunts. En leur honneur, une messe est célébrée , pour les morts de l’année écoulée. C’est traditionnellement un jour où les proches vont visiter et entretenir les tombes des disparus.

Les deux ne sont pas à confondre car l’une, la Toussaint, est une fête joyeuse, célébrant les fidèles. Et l’autre, est une célébration relativement triste, puisqu’elle fête les morts. Cependant, la commémoration des défunts a pris de plus en plus place le 1er Novembre. En effet, celui-ci étant chômé, il est plus facile pour les proches des défunts d’aller se recueillir sur les tombes.

Le chrysanthème.

CHRYSANTHEMES

La fleur que l’on retrouve en cette période de Toussaint est le Chrysanthème. Au départ, il n’y avait pas de fleurs de déposées sur les tombes. Les proches des défunts déposaient une bougie sur chaque tombe afin de veiller les morts. C’est à la fin du XIXème siècle que l’on remplaça les bougies par des chrysanthèmes. Pourquoi cette fleur en particulier ? Car elle est le symbole de l’immortalité. De plus, elle résiste particulièrement bien au froid en cette période, et n’a pas besoin de beaucoup d’entretien.

Facebooktwitterrssby feather

Articles récents