Visit Homepage
Aller le contenu

Suaire et linceul : la même signification ?

Similitudes et différences entre suaire et linceul :burial6

Il faut distinguer « suaire » et « linceul ». Ces deux mots ont, en effet, une signification proche qui porte souvent à confusion. Un linceul est une toile dans laquelle on ensevelit une personne décédée tandis qu’un suaire est un voile en lin qui sert à recouvrir la tête et le visage d’un défunt, dans l’Antiquité.

Actuellement, le mot « suaire » est aussi utilisé dans le langage courant pour désigner un linceul.

 Le  « saint-suaire » de Turin:

Le suaire/linceul le plus connu est celui de Jésus-Christ : le « saint-suaire de Turin ». On emploie cette expression pour désigner deux linges en lin : le suaire qui a recouvert son visage et le linceul avec lequel il a été enveloppé pour son ensevelissement. Pour la majorité des chrétiens, ce « Saint-suaire de Turin » est très important. En effet, selon eux, les marques de blessures de la crucifixion de Jésus-Christ se seraient imprégnées dans ce suaire et seraient clairement visibles sur le tissu.

image001

Chez les musulmans:

Dalavage-mortuaire-2ns la religion musulmane, le défunt est enseveli dans la terre sans cercueil. Néanmoins, il doit obligatoirement être enveloppé dans un linceul. Pour se faire, il faut respecter quelques règles. D’une part, le linceul doit être neuf, propre et couvrir tout le corps. De plus, il doit impérativement être blanc et parfumé.

D’autre part, une femme doit être enseveli avec cinq pièces de tissus blancs en coton neuf tandis qu’un homme doit être enveloppé de trois pièces de tissus. Il faut noter qu’une femme peut être enterrée avec un linceul en soie, mais cela est impossible pour un homme.

Facebooktwitterrssby feather

Articles récents