Visit Homepage
Aller le contenu

LES RITES FUNÉRAIRES DES GRANDES RELIGIONS MONOTHÉISTES

Les religions monothéistes accordent le plus grand respect aux défunts à travers leurs rites funéraires. Les rites funéraires rassemblent les pratiques et les rituels qui accompagnent le décès d’un individu. Nous évoquerons dans cet article les rites funéraires de quatre grandes religions monothéistes que sont le judaïsme, le catholicisme, le protestantisme, et l’islam.

Le rite funéraire juif

Le rite funéraire juif respecte les dispositions suivantes :

– Interdiction pure et simple de la crémation
– Obligation d’une toilette de purification opérée par une personne de même sexe que le
défunt
– Récitation de psaumes et respect d’une procédure précise lors de la toilette de purification
– Interdiction des soins de conservation sauf si le défunt doit être rapatrié en Israël
– Organisation d’une veillée après la toilette avec lecture de prières
– Allumage perpétuelle de bougie lors de la veillée qui symbolise l’immortalité de l’âme et la
présence de la famille auprès du mort
– Inhumation dans un délai de 24 heures après le décès
– Cérémonie organisée au cimetière avec présence du Rabbin et récitation du Kaddish (prière
des morts)
– Jet de 3 pelletées de terre sur le cercueil de la part des proches
– Obligation de faire figurer sur le monument funéraire des inscriptions hébraïques
– Deuil en 3 étapes : 7 jours, 30 jours et 1 an après l’inhumation

Le rite funéraire catholique

Le rite catholique se décompose généralement comme suit :

– Liberté dans le choix entre inhumation et crémation est libre, même si de plus en plus
de catholiques optent pour la crémation
– Crémation postérieure à la cérémonie et interdiction de dispersion des cendres
– Hommage souvent rendu par le prêtre ou un proche, lors de la messe animée par un
prêtre

– Possibilité pour les familles en accord avec le célébrant de choisir le contenu de la
messe (lectures, chants, prières)
– Organisation de courte cérémonie au cimetière suivie de bénédictions par le prêtre
– Absence de restrictions particulières en matière de monument funéraire

Le rite funéraire protestant

Le rite protestant est proche du rite catholique, histoire oblige, mais il faut noter de
légères différences :
– Libre choix entre l’inhumation et la crémation toujours en présence d’un pasteur
– Organisation d’une cérémonie au temple avant l’inhumation ou la crémation
– Choix du contenu des cérémonies décidé par le pasteur et les familles.
– Hommage rendu au défunt au cimetière par le pasteur

Le rite funéraire musulman
Le rite dans la religion musulmane comporte également des spécificités :

– Interdiction de la crémation
– Existence d’une toilette de purification obligatoirement réalisée par 4 personnes du
même sexe que le défunt
– Interdiction des soins de conservation
– Interdiction de photographier le défunt
– Récitation de sourates du Coran par l’Imam au cours de la veillée mortuaire
– Obligation d’inhumation du corps dans un délai de 48 heures
– Utilisation de cercueil en bois tendre pour l’inhumation
– Disposition du corps du défunt sur le côté droit avec poitrine tournée vers la Mecque
– Monument funéraire avec obligation d’inscription de verset coranique

Une bonne maitrise de ses différents rites permet d’offrir aux familles un accompagnement qui respecte au mieux les volontés et la religion du défunt.

Facebooktwitterrssby feather

Articles récents