Visit Homepage
Aller le contenu

Monuments funéraires : composantes et termes techniques

Un monument funéraire est un assemblage de pièces, généralement en granit. Chacune des pièces a une fonction différente et il est souvent compliqué de s’y retrouver lorsqu’on se charge de faire poser une sépulture pour la première fois.

Par ordre d’importance, les éléments que l’on retrouve le plus fréquemment sont la pierre tombale (la grande pierre horizontale) et la stèle (la pierre verticale sur laquelle on note généralement l’épitaphe).

Sous la pierre tombale on peut retrouver un soubassement qui permet de surélever la tombale : c’est la base du monument. Le soubassement peut se terminer à l’avant par une marche que l’on appelle un prie-dieu ou un agenouilloir. Dans certains cas on peut également trouver un bac à fleurs.

Enfin tout en dessous du monument funéraire on a placé une semelle. Peu épaisse mais plus large que le reste du monument elle l’encadre et assure sa stabilité. Contrairement au reste du monument, elle peut être en ciment.

En général on privilégie pour les éléments horizontaux, des pièces légèrement en pente pour que l’eau s’écoule et que le monument funéraire ne s’abîme pas.

Facebooktwitterrssby feather

Articles récents