Visit Homepage
Aller le contenu

Héritage – comment s’organiser après les obsèques

Une fois passé le temps des funérailles, reste à gérer toute la question de la succession. Dans les meilleurs cas, un notaire a déjà été désigné, un testament écrit, tout est clair et la famille est d’accord sur l’ensemble des dispositions. A ce moment là, pas de problème, il suffira de liquider l’héritage dans les six mois. Les montants alloués au notaire sont définis légalement en fonction des prestations apportées, hors prestations de conseil qui restent libres.

Malheureusement, la peine liée au décès fait souvent resurgir des frictions au sein de la famille. Dans les cas où les choses ne sont pas claires et qu’aucun testament n’a été laissé, les choses peuvent devenir plus compliquées. Il est alors possible de choisir chacun son notaire en cas de désaccord. Il se partageront les frais légaux liés à leurs actes.

Pensez au fait que l’héritage arrivera trop tard pour régler les pompes funèbres pour les obsèques mais n’hésitez pas à leur demander conseil. Habitués à ce type de situation ils pourront souvent vous apporter des conseils précieux pour régler la succession. Pour éviter d’ajouter au problème d’héritage la question du règlement des frais obsèques, le plus simple est de prévoir ses obsèques à l’avance.

Facebooktwitterrssby feather

Articles récents