Visit Homepage
Aller le contenu

Croque mort

Le croque mort, c’est le terme péjoratif sous lequel est connue la personne qui s’occupe d’organiser les obsèques. Pourtant la véritable appellation de ce métier est conseiller ou assistant funéraire, mais malgré tout le terme croque mort reste ancré dans la culture populaire. L’occasion de nous pencher sur les origines de cette appellation et les raisons de son succès.

Une histoire croustillante

D’après les écrits, le terme croque mort est apparu au 18ème siècle juste avant la révolution française. En revanche, la raison de cette appellation est sujette à de nombreuses légendes. En effet, il existe dans l’imaginaire collectif 3 légendes principales :
– les employés des pompes funèbres croquaient les orteils des corps afin de s’assurer que la personne était bien décédée
– les nombreux cadavres dus à la peste étaient accrochés les uns aux autres par des crochets
– les employées des pompes funèbres donnaient l’impression de « croquer les morts » lorsqu’ils les mettaient dans le cercueil puis lorsqu’ils les enterraient
Chacune possède ses défenseurs et jusque-là, aucune étude n’a pu démontrer laquelle de ces légendes étaient véridique ou si il y avait encore une autre explication pour l’instant inconnue.

Un impact culturel

Le terme croque mort a également eu un certain impact sur la culture populaire. En effet, aujourd’hui encore le terme est largement repris que ce soit par le public ou les médias. Cela est notamment du à différentes œuvres culturelles.

La plus célèbre est sans doute la bande dessinée Lucky Luke. En effet, dans cette dernière on peut voir une représentation d’un croque mort vêtu de noir au teint blafard toujours accompagné d’un vautour. C’est sans doute à cause de cela que les employés des pompes funèbres sont souvent représentés de cette manière. Le vautour lui-même doit une partie de sa mauvaise réputation à cette bande dessinée.

Facebooktwitterrssby feather

Articles récents