Visit Homepage
Aller le contenu

Cercueil – des goûts et des couleurs

Il y a des phrases convenues qu’on entend souvent. Pour les cercueils les plus fréquentes sont dans le désordre :

  • C’est pour brûler donc ce n’est quand même pas la peine de mettre de l’argent là dedans
  • Je ne veux pas juste trois planches pour ma mère, je veux quelque chose de correct – en chêne
  • Mettez moi quelque chose de classique, vous savez, comme tout le monde

Et cela nous en dit beaucoup sur l’approche que les gens ont des obsèques car en effet, pour beaucoup de familles, les pompes funèbres ce sont d’abord le choix du cercueil.

Et très souvent il y a peu de rapport entre l’annonce initiale qui est faite sur le choix du cercueil et le choix final. Ce n’est qu’en étant au contact, en voyant physiquement les cercueils en chêne ou en pin, qu’on comprend qu’il s’agira là du dernier endroit dans lequel on verra le proche tout récemment décédé.

Il en va de même pour le passage par les pompes funèbres. C’est le rôle du conseiller funéraire d’asseoir le désir de la famille sur des prestations puis de s’assurer du bon déroulement des services proposés. C’est très souvent que l’on entend des familles déçues d’avoir vécu des funérailles qui ont correspondu exactement à ce qu’elles souhaitaient ou à l’inverse heureuses qu’un conseiller funéraire soit intervenu pour modifier leurs choix.

Pour les cercueils il n’en va donc pas comme des goûts et des couleurs. Il est nécessaire d’être assisté par un professionel et c’est l’une des beautés du métier de conseiller funéraire.

Facebooktwitterrssby feather

Articles récents